Communiqué de presse

Emily Nishikawa en tête du classement des meilleurs au pays dans le cadre de la NorAm Haywood au Québec

février 02, 2020
MONT-SAINT-ANNE, Québec—Emily Nishikawa a été l’une des cinq meilleurs skieurs et skieuses de fond du Canada à monter sur la plus haute marche du podium de la NorAm Haywood au Mont-Saint-Anne, au Québec, ce week-end. Cette compétition servait également de sélection pour la quatrième période de la Coupe du monde, ainsi que pour les Championnats du monde juniors et des moins de 23 ans.
Nishikawa, athlète olympique à deux reprises originaire de Whitehorse, a connu un week-end exceptionnel, remportant à la fois l’épreuve individuelle de 10 kilomètres de ski classique et l’épreuve de 15 kilomètres avec départ groupé de dimanche.
Nishikawa a pulvérisé la concurrence féminine lors de l’épreuve individuelle de samedi, terminant avec un temps vainqueur de 29:51,2.
« Les conditions étaient un peu difficiles. Il y a eu beaucoup de descentes vraiment progressives, mais j’avais des skis rapides aujourd’hui, » a déclaré Nishikawa. « J’avais confiance en ma technique de double poussée sur la piste graduelle et je savais que j’avais des skis rapides pour les sections de descente. Ça a bien fonctionné. »
Cendrine Browne (Saint-Jérôme, Québec), a terminé deuxième à 48,7 secondes, à 30:39.9. Andrée-Anne Théberge (Skibec) a terminé troisième avec un temps de 31:55,9.
Molly Miller, qui skie avec le club Black Jack, a remporté l’épreuve féminine des moins de 20 ans avec un temps de 15:24,8.
Nishikawa s’est retrouvée sur la plus haute marche du podium dimanche après le 15 km féminin avec départ groupé. Jouant au chat et à la souris avec Browne pendant une majeure partie de la course, c’est la vétérante de l’équipe canadienne qui s’est éloignée de Browne au troisième et dernier tour pour gagner avec un temps de 43:44,1.
« Nous avons bien travaillé ensemble, en prenant la tête à tour de rôle. Le parcours comporte une montée assez raide et je savais que c’était un bon endroit pour effectuer une échappée », a déclaré Nishikawa. « Je me sentais bien dans la dernière montée, alors je me suis lancée. »
Browne s’est classée deuxième avec un temps de 43:57.5, tandis que Laura Leclair (Chelsea Nordiq) a terminé troisième avec un temps de 45:29,5.
Cendrine Browne a eu le meilleur de Nishikawa dans la course de sprint libre de jeudi. Traditionnellement reconnue comme une skieuse de distance, Browne a été rapide toute la journée, devançant Laura Leclair et Nishikawa dans la finale. Leclair a terminé deuxième tandis que Nishikawa a décroché le bronze au sprint.
« Je me remettais d’une commotion cérébrale, ce qui m’a obligé à prendre un peu de repos, et c’est peut-être là que j’ai retrouvé mes jambes de sprinteuse, » a déclaré Brown, âgée de 26 ans. « C’est amusant d’être de retour. J’ai fait un contre-la-montre la semaine dernière sur le parcours. Concourir à domicile est toujours un avantage. »
Elizebeth Elliott (Revelstoke Nordic) a remporté la course des moins de 20 ans chez les femmes.
Trois hommes différents ont été couronnés champions en autant de jours de course ce week-end.
Graham Ritchie (Parry Sound, Ontario) a remporté l’épreuve masculine de sprint libre jeudi.
Ritchie, âgé de 21 ans, a composé avec le décalage horaire après être récemment revenu du circuit de la Coupe du monde pour s’attaquer aux pistes exigeantes du Mont-Saint-Anne et prendre la tête du peloton masculin.
« Je me rappelais que c’était un parcours difficile d’il y a quelques années, et qu’il fallait juste y aller fort et que ça allait faire mal », a déclaré Ritchie. « Ce fut une révélation pour moi de participer à la Coupe du monde. Je me suis adapté très facilement en revenant de ce côté-ci de l’océan. Je suis chanceux et je me sentais bien. »
Jesse Cockney, de Canmore (Alberta), a terminé deuxième. Pierre Grall-Johnson, d’Ottawa, était troisième.
Remi Drolet, de Rossland (C.-B.), a terminé en tête du peloton des moins de 20 ans.
Antoine Cyr, de Gatineau, au Québec, a pris la première place du départ individuel masculin de 15 kilomètres à son retour d’un départ décevant à la Coupe du monde. Le jeune homme de 21 ans a réalisé un temps vainqueur de 40:05.1.
« C’était la première fois que je participais à la Coupe du monde en Europe et ce n’était pas mes meilleures courses, alors cela compense », a déclaré Cyr, qui est le meneur actuel des classements sprint et général de la NorAm. « Gagner au Canada m’a donné confiance, sachant que je peux encore me mesurer aux meilleurs du pays. »
Le Québécois Ricardo Izqueirdo-Bernier a terminé deuxième avec 40:52,6. Russell Kennedy, de Canmore, en Alberta, s’est classé troisième en 40:56,7.
Remi Drolet a terminé en tête de l’épreuve masculine des moins de 20 ans avec un temps de 26:46,2.
Evan Palmer-Charrette, de Thunder Bay, en Ontario, a été le dernier champion masculin couronné au terme d’un week-end de course réussi sur les difficiles pistes à Québec. Palmer-Charrette a devancé Ricardo Izquierdo-Bernier grâce à un photo-finish après avoir franchi les 30 kilomètres de la course de dimanche. Palmer-Charrette a fait un temps de 1:15:49.7, tandis qu’Izquierdo-Bernier a fait un temps de 1:15:50.0.
Sam Hendry, de Canmore, en Alberta, s’est classé troisième en 1:50.1
« Je savais que ma condition physique était assez bonne. Le plan était de rester en contact avec les meneurs et je savais que si je gardais le contact dans le dernier tour, je serais bien parce que finir est une de mes forces », a déclaré Palmer-Charrette.
 
Résultats complets de la NorAm Haywood: https://zone4.ca/event/2020/4DAE7B86/
Nordiq Canada est l’organisme directeur du ski para nordique et de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens. Ses 60 000 membres regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux. Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise, Haywood Securities Inc., AltaGas Swix et Lanctôt Sports, ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, Nordiq Canada forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux. Pour plus d’information sur Nordiq Canada, veuillez nous visiter à l’adresse www.nordiqcanada.ca.