Communiqué de presse

Le Canada remporte l’appel d’offres pour organiser les championnats du monde de ski nordique FIS Junior/U23 2023 à Squamish/Whistler

WHISTLER, B.C.—La soumission du Canada pour organiser les championnats du monde de ski nordique FIS Junior/U23 2023 au Parc olympique de Whistler l’a remporté.

La Fédération internationale de ski (FIS) a annoncé que la prochaine génération d’élite va glisser sur la côte ouest canadienne pour la première fois depuis les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver en 2010.

« Nous sommes très heureux d’avoir l’occasion d’organiser cette prestigieuse compétition pour les Olympiens en devenir des sports nordiques en Amérique du Nord pour la cinquième fois en 40 ans d’histoire, » commente Dave Pym, directeur général de l’Association canadienne des sports d’hiver, qui était à la tête de la soumission au nom de trois fédérations canadiennes de sports nordiques.

« La compétition, d’une durée de 10 jours, va rassembler les meilleurs athlètes au monde de 16 à 23 ans en ski de fond, en saut à ski et en combiné nordique. L’événement va assurément raviver l’excitation et les souvenirs qui ont fait vibrer le Parc olympique de Whistler pendant les Jeux de 2010. »

On attend plus de 700 athlètes représentant 50 pays qui vont s’affronter pour grimper sur le podium des mondiaux juniors sur les pistes de ski et les tours de saut de Whistler. Un groupe de skieurs de fond canadiens en développement, notamment Remi Drolet (Colombie-Britannique), Xavier McKeever (Alberta), Tom Stephen (Alberta) et Olivier Léveillé (Québec), qui ont pris le monde entier par surprise lorsqu’ils ont remporté la toute première médaille d’argent canadienne à l’épreuve de relais aux championnats du monde juniors 2020, devraient être au sommet de leur forme physique en 2023.

« Ce groupe d’athlète représente le futur de notre sport et partage un but commun de remporter des médailles aux Jeux olympiques 2026 et après, » dit Stéphane Barrette, chef de la direction de Nordiq Canada. Il a également ajouté que la ville de Whistler est l’une des meilleures au monde pour organiser des événements.

« Offrir à nos jeunes athlètes l’avantage d’être à la maison pendant une compétition internationale majeure sera un test important pendant leur cheminement pour représenter le Canada aux Jeux olympiques. Et, élément tout aussi important, nous espérons que d’amener ces athlètes talentueux sur la côte ouest aidera à nourrir le rêve olympique des jeunes Canadiens et va les inspirer à essayer nos sports et chausser des skis. »

Les meilleurs sauteurs à ski au Canada ont régulièrement visité le Parc olympique de Whistler depuis 2010. Les installations ont hébergé une compétition NorAm en 2019 et accueilli plus de 100 athlètes internationaux en 2017 pour une épreuve de coupe continentale. Le parc a également hébergé les championnats canadiens en 2012.

« Cette compétition sera une opportunité incroyable pour rehausser notre sport et mettre en vedette la prochaine génération de sauteurs à ski olympiques en terrain canadien, » dit Todd Stretch, président de Saut à ski Canada, qui ajoute également que les petits sauts (K20 et K40) sont utilisés chaque hiver au Parc olympique de Whistler pour initier les jeunes du coin au sport.

« Organiser une compétition de cette envergure va également aider à actualiser les installations de saut sur les lieux, ce qui va permettre d’assurer le développement du sport au Canada. »

Le Canada sera pour la troisième fois l’hôte des championnats du monde de ski nordique Junior/U23. Le Canmore Nordic Centre a accueilli la prochaine génération d’olympiens en 1997. Les championnats du monde juniors de saut à ski et combiné nordique ont eu lieu au Mont-Sainte-Anne, à Québec, en 1979.

Les organismes canadiens de sports nordiques ont travaillé en étroite collaboration avec la nouvelle Black Tusk Nordic Events Society pour gérer l’édition 2023, qui aura lieu dans les régions de Squamish et Whistler. Norm Laube et Reid Carter, respectivement président et vice-président de Black Tusk, représentent deux éléments clés du groupe d’expérience responsable de la soumission canadienne qui a permis de ramener la compétition au Canada.

« Le Canada continue d’être un modèle concernant les legs olympiques dans le monde. Le Parc olympique de Whistler a été construit pour accueillir des compétitions de haut calibre et pour que la communauté en profite bien après les Jeux de 2010. Nous sommes enchantés d’accueillir les sports nordiques à nouveau à Whistler en 2023. » dit Laube. « Non seulement ces championnats représentent une opportunité de croissance pour ces sports dans la région, mais ils sont également une bénédiction pour l’économie dans le couloir “Sea to Sky” ».

En plus de jouer les deux principaux rôles pour impliquer la communauté dans l’événement au cours des deux prochaines années, Laube, Carter et l’équipe locale de bénévoles vont se préparer pour le festival nordique 2023 en organisant une série de compétitions nationales, notamment les championnats de ski de fond Junior/U23 et les essais des championnats du monde seniors de Nordiq Canada du 7 au 10 janvier. Les installations vont également accueillir la coupe continentale de combiné nordique et la coupe FIS de saut à ski en décembre 2021 à titre d’événements préparatoires pour 2023.

« Notre équipe de bénévoles a déjà effectué énormément de travail pour s’assurer que nous allons être prêts pour les essais en janvier et nous avons hâte de présenter le Canada, la Colombie-Britannique et le couloir “Sea to Sky” au monde en 2023, » dit Laube. Il ajoute également que le comité travaille avec Nordiq Canada, Cross Country BC et ViaSport BC pour s’assurer qu’un plan de sécurité pour la VOCI-19 est en place pour les essais en janvier.

« La sécurité de nos athlètes, entraîneurs et bénévoles sera toujours notre priorité. Cette année sera particulièrement exigeante, mais notre équipe est prête à relever le défi et est impatiente d’accueillir la communauté de ski de fond à Whistler. »

La soumission gagnante a été annoncée alors que les quatre sports nordiques du Canada ont signé un protocole d’entente (PE) pour commencer à explorer les façons dont ils pourraient travailler ensemble pour atteindre leurs objectifs ultimes, soit de voir plus d’athlètes canadiens sur les podiums et d’augmenter la participation dans leur sport respectif. Nordiq Canada, Combiné nordique Canada, Saut à ski Canada et Biathlon Canada travaillent ensemble pour mener la Stratégie des sports nordiques du Canada, qui évalue les possibilités pour avoir une approche plus unifiée du développement et des opérations des sports nordiques au Canada.

Veuillez visiter www.blacktusknordic.com pour plus d’information sur les championnats du monde de ski FIS Junior/U23.