Communiqué de presse

Le Canadien Rémi Drolet termine quatrième aux Championnats de monde juniors de ski nordique en Allemagne

OBERWIESENTHAL, Allemagne— Le Canadien Rémi Drolet a terminé à seulement 10 secondes de devenir le troisième Canadien à remporter une médaille aux Championnats du monde juniors de ski nordique après avoir terminé quatrième du 30km masculin style libre, mercredi à Oberwiesenthal, en Allemagne.

« Je suis très excité. Un résultat comme celui-ci est ce que j’espérais pour les championnats, mais j’étais un peu malade en arrivant et mes premières courses n’étaient pas super, donc je n’étais pas trop optimiste », a déclaré Drolet. « Je me suis dit que j’allais venir ici aujourd’hui et donner tout ce que j’avais. C’était un jour formidable que j’attendais. »

À sa troisième participation aux Championnats du monde juniors, le jeune Drolet, 19 ans, a égalé les meneurs de la course avec départ groupé en complétant les six tours de la boucle de cinq kilomètres pour terminer avec un temps de 1:14:22,2.

« Le plan de jeu était de rester à l’avant, mais en même temps, de ne pas trop mener ou de ne pas trop gaspiller d’énergie”, a déclaré Drolet. Je voulais skier de façon détendue, tricher un peu dans les descentes et effectuer mes manœuvres plutôt que de trop tirer dans les montées. »

L’étudiant-athlète de Rossland, en Colombie-Britannique, qui est en première année de ses études postsecondaires à l’Université Harvard, a exercé sa tactique à la quasi perfection. Il a skié confortablement dans le peloton jusqu’à un peu moins de 10 kilomètres de l’arrivée, quand les choses ont commencé à se gâter.

L’Allemand Friedrich Moch s’est détaché du peloton sur la côte la plus raide du parcours, laissant derrière lui un peloton de poursuite.

« C’était une très longue montée, j’étais déjà très fatigué et je n’avais pas l’énergie nécessaire pour le suivre, alors il est s’est sauvé», a déclaré Drolet. « J’ai rejoint le peloton de chasse et nous avons terminé l’avant-dernier tour ensemble. Dans le dernier tour, le groupe de chasse s’est séparé et j’ai skié aussi fort que j’ai pu. »

À la ligne d’arrivée, l’adolescent canadien a terminé au pied du podium en quatrième position.

Drolet était à 43,2 secondes du temps vainqueur de 1:13:39.0 établi par le Norvégien Iver Andersen qui a remonté l’Allemand. Friedrich Moch a remporté la médaille d’argent en 1:13:48.4. Le Norvégien Martin Moerk a décroché le bronze en 1:14:11.8.

Seuls deux Canadiens ont remporté une médaille aux Championnats du monde de ski junior. Le skieur de fond le plus accompli du Canada, Alex Harvey, a été le dernier à monter sur le podium de la plus prestigieuse épreuve de ski de fond junior au monde. Harvey a remporté deux médailles de bronze en 2007 ainsi qu’une médaille d’argent aux Championnats du monde 2008. Le triple olympien a également remporté une médaille d’or aux Championnats du monde des moins de 23 ans en 2011, avant de remporter deux médailles d’or, une d’argent et deux de bronze aux Championnats du monde seniors. Marie-Josée Pépin est la seule autre Canadienne à avoir remporté une médaille de ski de fond aux Championnats du monde juniors lorsqu’elle a remporté l’argent aux Championnats de 1989.

Drolet fait partie d’une nouvelle génération de skieurs canadiens qui sont prêts à reprendre le flambeau et à suivre le chemin du podium tracé par leurs héros.

« Cela représente beaucoup d’être (mentionné aux côtés des noms d’Alex Harvey à ce stade de sa carrière), et c’est encourageant de voir que je suis à un niveau qui pourrait un jour me permettre de réussir sur la Coupe du monde et sur la scène internationale. C’est une grande motivation pour moi de continuer à m’entraîner dans l’espoir qu’un jour je pourrai courir avec les grands », a déclaré Drolet.

Et les résultats de la semaine dernière démontrent un avenir prometteur pour ces jeunes Canadiens.

Tom Stephen a également terminé dans le top 20 mercredi. Le résident de Canmore, en Alberta, a fait un temps de 1:17:14.8, ce qui le place en 17e position. Le plus jeune membre de l’équipe canadienne, Xavier McKeever, 16 ans, a terminé en 32e place en 1:19:22.3. Le jeune homme de Canmore (Alberta) a également terminé au 17e rang dans la course de 10 kilomètres de lundi. Michael Murdoch, de Whistler, en Colombie-Britannique, a terminé 45e à son premier départ de la semaine après avoir franchi la ligne d’arrivée en 1:22:02.5.

« Les résultats de Rémi et Tom aujourd’hui, ainsi que ceux de Xavier en début de semaine, sont étonnants et très prometteurs pour l’avenir de notre programme”, a déclaré Erik Braten, entraîneur en chef de l’équipe nationale de ski. « Rémi n’a pas la tâche facile pour concilier l’école au jour le jour tout en essayant de maximiser son entraînement, ce qui rend ce résultat encore plus impressionnant.

« Il a skié la course de façon super intelligente et je ne pourrais pas être plus heureux pour lui. Tom a encore deux ans à faire en tant que junior, ce qui montre aussi à quel point cette course a été solide pour lui. »

Les Canadiennes ont également obtenu quelques places dans le top 25 des Championnats du monde juniors et des moins de 23 ans.

La Québécoise Liliane Gagnon a été la meilleure Canadienne, mercredi, en 34e position à 39:33.8 au 15 kilomètres féminin style libre. La sœur de Rémi, Jasmine Drolet, de Rossland, en Colombie-Britannique, a terminé 36e à 39:34,6. Benita Peiffer, de Whistler, en Colombie-Britannique, était 49e avec un temps de 40:27,9, tandis qu’Elizabeth Elliott, de Revelstoke, en Colombie-Britannique, était 51e à 40:34,7.

La Norvégienne Helene Fossesholm a remporté la course féminine avec un temps de 35:55.6. La Polonaise Izabela Marcisz a décroché l’argent après avoir parcouru les 15 kilomètres en 37:04.9. La Suissesse Siri Wigger a complété le podium féminin avec un temps de 37:06.2.

Les Championnats du monde de ski nordique pour les moins de 23 ans se poursuivent jeudi avec la course de 15 et 30 kilomètres en pas de patin.

Résultats complets: https://www.fis-ski.com/DB/general/event-details.html?sectorcode=CC&eventid=45405&seasoncode=2020

Nordiq Canada est l’organisme directeur du ski para nordique et de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens.  Ses 60 000 membres regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux.  Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise,  Haywood Securities Inc., AltaGas Swix et Lanctôt Sports, ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, Nordiq Canada forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux.  Pour plus d’information sur Nordiq Canada, veuillez nous visiter à l’adresse www.nordiqcanada.ca.